Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil  Le Verdon-sur-Mer 
Guide des Sites Touristiques
Publicité

phare de Cordouan (doc. CRTA / JJ Brochard)
phare de Cordouan
(doc. CRTA / JJ Brochard)

Publicité


 Agrandir le plan
 

 Achetez le dernier livre

Publicité

 

Phare de Cordouan
Le Verdon-sur-Mer (33)

Informations pratiques, plan d'accès, tarifs, horaires

Ce qu'il faut savoir :

Phare des Rois, Roi des Phares…
Depuis l’Antiquité, l’embouchure de l’Estuaire est de funeste renommée : la dangerosité du lieu lui a fait gagner la réputation de cimetière marin. Pourtant, dès les temps anciens, la tradition signale la présence d’ermites qui allumaient des feux pour les navigateurs et priaient pour leurs âmes sur l’îlot de Cordouan… Plusieurs édifices se seraient dressés dans la mer à l’emplacement de Cordouan avant que les documents historiques ne l’attestent.
Vers 1360, une tour à feu est reconstruite, surnommée “Tour aux Anglais”. Le Prince Noir (Edouard Prince de Galles), chef des armées anglaises qui occupent la Guyenne, ordonne de sécuriser l’embouchure de la Gironde. Le phare primitif émerge : c’est une tour polygonale de 16 m de haut, surplombée par une plate-forme sur laquelle un ermite était chargé d’alimenter un feu de bois nocturne.
1584 : Henri III confie à l’architecte Louis de Foix la reconstruction du vieux phare tombé en ruines. Le contrat, signé en présence de Michel de Montaigne, maire de Bordeaux, prévoit davantage qu’une simple tour à feu : une “œuvre royale”, composée d’une tour ronde de trois étages édifiée sur une énorme plate-forme. Les guerres de religion, les problèmes techniques et financiers ralentissent les travaux mais Louis de Foix poursuit son œuvre, même après la mort d’Henri III.
1594 : Sous Henri IV, Louis de Foix poursuit la construction d’un phare de prestance royale. Henri IV finance les nouveaux projets de Louis de Foix: le phare prend l’allure d’un temple dédié à la gloire des deux rois et au caractère catholique de la monarchie. Cordouan deviendra le seul phare à posséder une chapelle et un tel luxe d’ornements (marbre, boiseries, sculptures…).
1611 : La construction du Phare des Rois est achevée, la nouvelle lanterne peut enfin éclairer l'embouchure de l'Estuaire de la Gironde. Cette construction aura nécessité 25 ans de travaux. Louis de Foix meurt vers 1603, sans voir son œuvre terminée. Il laisse derrière lui le plus beau phare du monde, haut de 37 m et considéré à l’époque comme “la 8ème merveille du monde”. Le 28 avril 1611, trois commissaires mandatés par le Roi de France constatent l'achèvement des travaux de la tour de Cordouan.
Par la suite, les assauts répétés de l’océan et le manque d’entretien du bâtiment laissent le phare exsangue. Marins et armateurs se plaignent de l’absence de feu régulier, entraînant des naufrages.
1786 : Joseph Teulère, ingénieur des bâtiments civils de la Marine, se voit confier le projet de surélever le phare. Il se concentre sur l’efficacité de l’éclairage et élève la tour de 20 m : Cordouan prend alors sa forme actuelle, grandiose et indispensable.
Le Phare de Cordouan, d'une hauteur de 67,50 m, est le témoin de quatre siècles de navigation dans l'Estuaire de la Gironde. En récompense de l'ascension des 311 marches qui ménent à la lantene, la vue est magnifique sur la Gironde et la Pointe de Grave.


Publicité

Distinctions, labels :

MONUMENT HISTORIQUE
Cordouan est le 1er Phare de France a avoir été classé Monument Historique, en 1862 (la même année que Notre Dame de Paris) Nous en fêtons les 150 ans cette année.
PLUS DE 400 ANS D'ECLAIRAGE !
En 2011, les 400 ans de son premier allumage ont donné lieu à l'organisation d'une belle fête hommage organisé par le SMIDDEST, gestionnaire du lieu depuis le 1er janvier 2010.
DES GARDIENS PRÉSENTS NUIT ET JOUR TOUTE L’ANNÉE !
Quatre gardiens se relaient deux par deux et vivent au phare toute l'année. Ils assurent la présence humaine indispensable à la préservation de ce patrimoine historique français ainsi que l'accueil des visiteurs en saison.

Accès :

Se rendre sur le plateau de Cordouan… Le Phare, unique au monde, est ouvert à la visite de Pâques à la Toussaint tous les jours sauf le vendredi.
Des départs de chaque rive de l'Estuaire sont organisés, depuis les ports de Royan, de Meschers-sur-Gironde ou du Verdon-sur-mer. Le trajet dure environ 45 minutes et les horaires changent quotidiennement au rythme des marées, il est donc indispensable de consulter les horaires des marées (ou se renseigner auprès des transporteurs) avant de préparer son voyage.

Horaires :

De Pâques à la Toussaint, en fonction des marées !

Tarifs :

Entrée du Phare 8€ (tarif plein) - 2,50€ (tarif réduit) Il faut ajouter le tarif du transport (voir sur la page pratique de notre site web lien vers les différents transporteurs).

Joindre par téléphone
Phare de Cordouan

33123 Le Verdon-sur-Mer
Consulter le site Internet
Consultez aussi
Visiter un phare
Visiter un phare

Publicité
Booking.com

Accueil  Le Verdon-sur-Mer 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine