Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil   Départements  Paris (75)  tourisme Paris 
Guide des Sites TouristiquesPublicité

Publicité


 Agrandir le plan
 

 Achetez le dernier livre

Publicité

 

Gaîté Lyrique
Paris (75)

Informations pratiques, plan d'accès, tarifs, horaires

Ce qu'il faut savoir :

En 1862, à l'occasion des grands travaux du boulevard de Sébastopol par le Baron Haussmann, un théâtre parisien du boulevard du Temple est déplacé au 3 bis rue Papin : le Théâtre de la Gaîté Lyrique. Sa salle de 1800 places,décorée par Félix Jobbé-Duval, son vestibule majestueux et son grand foyer public le signalent très vite comme un joyau parisien. Pendant les 140 ans suivants s'y succédèrent les directeurs -dont Jacques Offenbach- les noms (Théâtre de la Gaîté, Théâtre Lyrique, Opéra Populaire, Opéra Municipal de la Gaîté...), mais surtout une programmation toujours populaire bien qu'exigeante d'opérettes qui traversa les époques.Peu d'autres lieux parisiens peuvent se vanter d'une histoire aussi tumultueuse : enregistrant parmi les plus fortes recettes de tous les lieux parisiens pendant la Commune de Paris, célébrant le soixante-dixième anniversaire de Victor Hugo, abritant des ballets russes de passage à Paris dans les années 20... Il fût pillé pendant l'Occupation qui vit la disparition du grand lustre installé par Offenbach et du carrosse d'or de l'Empereur, entreposé dans les communs, dix fois perdu, vingt fois repris... Dans les années 1970, on y vit même s'installer une école du cirque qui y avait aménagé des écuries pour ses éléphants dans les combles !Au début des années 1980, le dôme magistral de la salle menaçant de s'effondrer, on dût se résoudre à bétonner une partie de la grande salle. Elle fût bientôt détruite par le parc d'attraction en plein Paris " Planète Magique ", ouvert l'espace de quelques semaines en 1989 par le créateur de dessins animés Jean Challopin.Depuis lors, la Gaîté Lyrique était en sommeil, la poussière recouvrant peu à peu ce lieu central de la vie culturelle parisienne. La situation perdura jusqu'à ce qu'en 2002 la Mairie de Paris ne décide d'y implanter un nouvel établissement culturel destiné aux cultures numériques et aux musiques actuelles.Une équipe menée par Pierre Bongiovanni s'y installe alors, et y mène d'octobre 2002 à avril 2004 une politique d'animation du lieu aussi bien au sein du bâtiment que hors-les-murs. Pendant la première Nuit Blanche La Gaîté Lyrique est même investie par un géant grâce à une installation de vidéoprojecteurs de l'artiste Samuel Rousseau. Parallèlement, en décembre 2003 le cabinet Manuelle Gautrand Architectes se voit attribuer la maîtrise d'ouvrage suite à l'appel à candidature organisé par la Mairie de Paris. Le projet, tout en étant innovant, respecte les parties historiques du bâtiment (la façade, l'entrée et le foyer - inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1984 - dont la restauration a été confiée à l'architecte du patrimoine Régis Grimas) ) et a pour objectif de proposer un bâtiment dont les équipements constituent une véritable " boîte à outils " pour les artistes qui souhaitent l'investir. Les travaux préalables ont débuté en décembre 2004 et le nouveau bâtiment a été achevé en novembre 2010.La Gaîté lyrique, Etablissement culturel de la Ville de Paris sous la forme d'une délégation de service public confiée à une société de gestion dirigée par Jérôme Delormas, a réouvert ses portes en mars 2011. Désormais dédiée aux cultures numériques, la Gaîté lyrique explore de manière transversale tous les champs de la création et des nouveaux média, en favorisant des connexions privilégiées entre eux. Ainsi, elle met l'accent sur les croisements de disciplines à travers la musique, le graphisme, le jeu vidéo, le cinéma, en passant par le théâtre, la danse, la mode, le design, l'architecture..., et propose des manifestations et des activités à la mesure de la révolution numérique qui s'opère et à son ancrage dans la société.

Accès :

Metro Réaumur Sébastopol

Gaîté Lyrique
3 Bis rue Papin
75003 Paris
>Consulter le site Internet
Joindre par téléphone
> [Afficher le numéro à composer]
Coût de l'appel 1,35€ par appel + 0,34€ /minute - numéro utilisable 5 minutes

 
Inscription : pour proposer l'inscription d'un point touristique : contactez-nous.
 

>Pour d'autres informations, consultez

Accueil   Départements  Paris (75)  tourisme Paris 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine