Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide Tourisme France - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil  Gers (32) 
Guide des Sites Touristiques
Publicité

Publicité


 Agrandir le plan
 

 Achetez le dernier livre

Publicité

 

Église Saint-Jean-Baptiste - Clocher Mur
Castillon-Massas (32)

Informations pratiques, plan d'accès, tarifs, horaires

Ce qu'il faut savoir :

Clocher Mur classé.
Historique : La paroisse a eu dans le temps plusieurs églises :
- celle de Saint-Justin, dédiée à ce saint, à 2 kms au sud-est du village
- celle de Saint-Pierre de Tauzède, près d'Astor, au lieu-dit " aux Glésias ", à 4 kms au sud-ouest du village, à proximité d'une fontaine intarissable dont l'eau était utilisée pour la destruction des chenilles
- celle de Notre-Dame de Baurens, à 2 kms à l'ouest du village, où les paroisses voisines venaient en pèlerinage le lundi de Pentecôte. Ce qui restait de cette église et du cimetière voisin fut vendu aux enchères publiques en 1841 ; les fonds recueillis allèrent à la réparation de l'église de Castillon.
Seule à subsister, celle de Castillon, dédiée à Saint-Jean Baptiste, est une ancienne chapelle seigneuriale située à l'est du château féodal dont il ne reste que des vestiges.
Rien de précis sur l'origine de cette chapelle de la plus ancienne famille suzeraine du lieu qui a eu la gloire de voir Hyspan de Massas monter sur le siège archiépiscopal d'Auch en 1245.
Il est par contre établi que cette chapelle, initialement non orientée, s'écroula et fut reconstruite selon un nouveau plan, sur le même emplacement.
Deux pierres, aux angles nord-est et sud-est, portent respectivement les dates de 1682 et 1770. Des travaux importants ont été entrepris sur cet édifice de 1843 à 1853, d'autres en 1979 et 1980. Ces derniers ont déclenché un élan de solidarité communale qui s'est manifesté par un énorme travail en bénévolat.
Cette église est inscrite sur l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, par arrêté du Ministère de la Culture, en date du 11 octobre 1984.
Archéologie : L'église est située sur un promontoire rocheux (altitude 204 m) dont l'arête est nettement visible, au nord, à la base du clocher-mur du XVIIè siècle.
La nef est un vaste vaisseau rectangulaire, prolongé par un chevet, aussi rectangulaire, étayé par trois contreforts à l'est.
Elle communique avec les chapelles latérales par deux arcades cintrées. La sacristie s'adosse à la chapelle méridionale.
La toiture des différentes parties de cette église, en tuile canal, présente divers décrochements ; elle couvre 240 m2.
La disposition du clocher-mur (hauteur 14 m) est originale : l'angle nord-ouest qu'il forme avec le mur pignon est renforcé par un épais contrefort qui se poursuit jusqu'à la base des niches pour trois cloches. Deux cloches garnissent les alvéoles du bas : une petite (h :45 cm, d :41 cm) sans doute très ancienne et portant de rares inscriptions mutilées et une grande (h :72 cm, d :70 cm) de 1837, produit de la fonderie J.-B. Perret à Breuvannes (Haute-Marne). On y lit : " Sit nomen Domini benedictum − dédiée à Saint-Jean Baptiste Commune de Castillon-Massas ". Parrains : Joseph Joachim Auricane, prêtre et recteur, Bessaignet au village, maire.
Le choeur, semi-circulaire et inscrit dans un massif carré, est voûté en cul de four. Il est établi qu'il y a eu dans l'église des sépultures, probablement recouvertes par le dallage en 1863.
Le souvenir des morts de la paroisse en 1914-1918 est perpétué par une plaque qui attire le regard à gauche en entrant dans l'église.
Six vitraux cintrés : - dans le choeur, au nord, St-Jean Baptiste- don des époux Cortade Jean et Jeanne Bessaignet, au sud, St-Joseph
- dans la chapelle nord, un ange sortant les âmes du Purgatoire
- dans la chapelle sud, la Vierge Immaculée
- dans la nef, au nord, St-Paul- don des époux Darré, Mamert et Catherine Malard, au sud, St-Pierre- don de Louise Bessaignet 1871.
De l'inventaire du mobilier, on retiendra : deux statues en bois, une dizaine de statues en plâtre, une toile peinte (la Sainte Famille), des dessus d'autel en bois dans les deux chapelles latérales, un meuble de rangement contenant des habits sacerdotaux bien conservés, un lustre, don en 1871 de la famille Fieux à laquelle se rattache le générale de brigade aérienne Gabriel Fieux (1893-1964).
Etat général du bâtiment et de son environnement : les intentions de démolition ou de mutilation de l'église communale provoquées par l'apparition de symptômes faisant craindre, en 1977, l'éclatement de l'édifice, n'ont plus cours.
La mise en place, en 1979, de tirants reliant l'une à l'autre les chapelles latérales à travers le transept, ont assuré une consolidation provisoire en attendant les travaux plus confortatifs tels la réalisation de ceintures en béton armé entourant complètement les chapelles et s'ancrant dans les murs du transept, ceci à deux niveaux différents, au dessus et au dessous des fenêtres à vitraux des chapelles.
L'état de la charpente et de la couverture étant satisfaisant, le bâtiment doit être surveillé notamment en ce qui concerne la stabilité des trois contreforts. La restauration, en 1988, du mur-clocher constituant la partie la plus ancienne et la plus noble du patrimoine communal, contribue à améliorer l'aspect de l'édifice.
Guy DUGROS
Maire honoraire
A voir également dans la commune : la gentilhommière de Lestangue (XIIIè et XVè siècles), ainsi que la forêt domaniale de Larrama (60 hectares).
CASTILLON-MASSAS
Eglise Saint-Jean Baptiste


Publicité
Église Saint-Jean-Baptiste - Clocher Mur

32360 Castillon-Massas

Publicité
Booking.com

Accueil  Gers (32) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine